Bol ou sac à laine

Vous êtes-vous déjà énervé contre votre pelote de laine en plein ouvrage car cette dernière n’arrêtait pas de se faire la malle, se rebellant, tombant par terre, ramassant sur son passage le moindre cheveux ou la moindre poussière…?

Moi oui, à chaque ouvrage… et j’ai enfin trouvé l’utilité d’un bol ou sac à tricoter. Il s’agit, pour le bol, d’un récipient assez grand pour y placer sa pelote. Je précise “assez grand” car il faut que la pelote puisse danser et tournoyer tranquillement pendant le tricotage. Adieu les saletés emprisonnées, les tentatives d’évasion. En ce qui concerne le sac c’est vraiment pratique et permet, à condition de l’assumer, de tricoter partout même dans le métro ou dans la rue.

Je vous ai fait une petite sélection :

5 : Le sac de la boutique Etsy OtterburnPQ . C’est simple, design, joli et pour courroner le tout, c’est fait au Québec. J’aime!

4 : Le bol à tricoter version kawaï , toujours sur Etsy Misunrie .

3 : Un tote bag, ou sac fourre-tout en tissu… J’en ai choisis un de chez Peace and Wool car j’adore l’illustration et l’esprit de cette boutique! Le voici juste ici !

2 : Une astuce : si vous n’avez pas de sous ou que vous ne trouvez pas de bol/sac à votre goût, vous pouvez réutiliser votre théière en plaçant la pelote à l’intérieur et en faisant passer le fil par le bec verseur. Ou encore un saladier, un bol à phô …Eco et rigolo!

cropped-imgp6898.jpg

1 : Et ma petite idée à moi , trouvée pour 3$ chez Dollarama… Un petit aquarium! Et oui ! Pas cher et super joli : j’aime le fait qu’on puisse voir la pelote au travers.

12142208_1647389118877191_1970806670_n

Et vous, qu’utilisez-vous pour tricoter tranquillement?

Advertisements

Meyonie, Les bons plans de Léo.

Quoi? Tu connais pas Meyonie? Non mais wake up man! Meyonie ou Léo pour les intimes c’est la blogueuse que tout le monde aime et suit partout ^_^

En tout objectivité et sans prendre en compte le fait que c’est une (très bonne) amie depuis 10 ans cette année ( Happy Nous mon coquelicot ❤ ), Léo fait de supers articles sur tout plein de thèmes : beauté, geekeries, santé, humeur… et parfois MODE aussi! Ce qui fait qu’elle a très gentiment réalisé un article sur ma modeste petite boutique Etsy lorsqu’elle est venue nous voir à Montréal, en septembre dernier. En plus de tester mes items, elle en a profité pour exercer ses talents de photographes dans mon jardin…

Je n’aurais qu’une chose à dire MERCI ❤

rocka-wooly-meyonie-6.jpg

rocka-wooly-meyonie-22

OOTD #1 : Le collier tricoté

Lorsque j’ai commencé à tricoter, je ne vous cache pas que la plupart de mon entourage s’est un peu moqué de moi… J’ai eu droit à plein de remarques/clichés du style : “Oh t’es vieille avant l’âge”, “mais…c’est un tue l’amour!”, “Tu vas faire quoi, des pulls de noël qui piquent et qui puent?”.

Je peux vous dire qu’après avoir réalisé deux ou trois modèles à peine, les esprits se sont calmés et les petits picots se sont transformés en commandes!

J’ouvre cette catégories afin de montrer comment on peut intégrer des pièces de tricots à un look sans ressembler à sa grand-mère (même si nos Mamies sont toujours les plus belles).

Aujourd’hui, je vais vous montrer un petit accessoire que j’adore tricoter. Un petit collier ou “churros” comme dirait l’Homme, avec ou sans franges, en laine ou en jersey… A vrai dire, c’est simple et ça ajoute vraiment un petit quelque chose en plus à une tenue stricte ou banale : sur une robe, une chemise ou même un sweat-shirt uni, je trouve que ça va avec tout et à tout le monde! Bref, je pense que j’en ai assez dit… Je vous montre ce que ça donne :

IMG_3393.JPG

IMG_1843.JPG

IMG_3965.JPG

IMGP7320.JPGIMG_3871.JPG

11201583_755131437918836_1935441715_n.jpg

Alors, qu’en pensez-vous?

 

C’est décidé, j’apprends à tricoter!

IMGP6899

La motivation est à son comble, je trépigne : je veux tout tricoter! Sauf qu’il va falloir réfléchir avant de se lancer… Eh oui! On ne peut malheureusement pas sauter sur la première pelote, au hasard, juste parce qu’elle est “trop beeeeelle” ou “trop douuuuce”.

Avant toute chose il va falloir apprendre à décrypter les infos présentes sur la “bague” de la pelote (petit papier ou carton qui entoure la pelote) :

  • le nom/le coloris
  • l’échantillon (le nombre de mailles à monter et de rangs à réaliser afin d’obtenir un carré de 10*10cm)
  • la taille d’aiguilles conseillée
  • la composition
  • l’entretien
  • la longueur/le poid de la pelote

Mes conseils :

1 : Rendez-vous en boutique et demandez tout simplement à un(e) vendeur(euse)

2 : Si vous passez par internet, commandez par KIT directement, en choisissant des modèles qui vous plaisent selon le niveau de difficulté (débutant à expert). Au moins, pas de soucis, le kit contiendra le nombre de pelotes nécessaires + la bonne taille d’aiguilles + le patron. Vous trouverez ce genre de kits sur des sites comme Phildar, We are knitters, Wool and the gang…

IMG_2769

3 : Choisissez un modèle qui se tricote avec des aiguilles/un fil de taille moyenne : 5 à 7 par exemple. Si vous prenez trop petit, vous risquez de perdre patience très rapidement, de ne pas voir le résultat avant plusieurs heures de tricotage… Au contraire si vous prenez trop gros, vous aurez sûrement du mal à prendre en main correctement les aiguilles et vous serez plus tentés de faire un remake de Star Wars en les agitant dans les airs en criant ziiiouuummmm zoouummm (oui je fais bien le bruit du sabre laser, je sais!). Ce qui est , avouons-le, plutôt fun mais pas vraiment productif…!

Personnellement j’ai commencé avec des aiguilles minus de 3.5mm à cause grâce à ma mère. Ce qui fait que j’ai mis 1 mois à tricoter une écharpe pour un nouveau-né…

4 : Tricotez un échantillon pour vous faire la main. Commencez déjà par essayer de monter les mailles : il existe trois façons de le faire, personnellement j’utilise cette méthode https://www.youtube.com/watch?v=gLnBlwY4sX8 , c’est celle avec laquelle je suis le plus à l’aise, mais libre à vous d’en essayer d’autres et de voir ce qui est le mieux pour vous. Une fois que vous avez trouvé la méthode qui vous correspond le mieux, entrainez-vous au point de mousse : LE point de base, à connaître absolument pour bien débuter. Il s’agit de la répétition du point “endroit”. Pas de panique, il n’y a rien de plus simple, regardez par vous-même https://www.youtube.com/watch?v=bpI6Xr32ZY0 . Une fois le point mousse maîtrisé, vous pourrez ensuite apprendre à “rabattre vos mailles”, en gros il s’agit de fermer/finaliser votre tricot : https://www.youtube.com/watch?v=do2oYZAcFDI .

Et voilà ! Vous savez tricoter !

Sans rire, la plupart des modèles sont très faciles à réaliser car il ne s’agit que de carrés ou de rectangles.

Je vous montrerai très vite quelques modèles réalisables pour votre toute première fois.

Vous pouvez me suivre sur EtsyInstagramTwitterFacebookPinterest et sur Tumblr !