Le jour où j’ai donné mes cheveux…

Y a quelques semaines, je vous parlais de mes cheveux dans un article sur l’huile de coco. Vous vous souvenez? Le truc, c’est que je ne vous ai pas TOUT dit…

Commençons par le commencement : ça fait exactement 14 ans que j’ai les cheveux longs. 14 fucking années ! (Désolée pour le langage, si tu passes par ici Ma…)

Lorsque j’étais petite je me les coupais courts assez régulièrement et passé le cap du lycée j’ai décidé de les garder longs, j’avais l’impression que ça faisait plus de mon âge…

Je trouvais ça vraiment cool : pas de prise de tête, rien à faire en particulier, aucun soin, ni traitement, petit passage éclair chez le coiffeur une fois par an histoire de leurs redonner un peu de pep’s, mais rien de plus!

A part une frange, une mèche et deux tye and die, je n’ai absolument rien changé depuis 14ans…

IMG_7234

Et depuis septembre 2015… Gros ras le bol capillaire ! C’est lourd, c’est moche, ça s’enroule, se coince partout et ça met 1h à sécher…

C’est là que je découvre la superbe association Solidhair (dont je vous parle dans mon article Année rose) et bim, déclic : je vais tout couper pour pouvoir donner mes cheveux!

Je me rends chez Les coiffeuses afin de prendre RDV . Deux mois d’attente “WOW mygod” comme dirait Bibou..! Et quand on voit le résultat, on se dit que cette attente est vraiment justifiée : elles ont des doigts de fées et sont vraiment à l’écoute, je vous les recommande fortement!

Bref, je crois qu’il est temps de cesser de vous esbaudir les oreilles.

Je vous laisse regarder le résultat, en espérant que ça vous donne à vous aussi, envie de faire un don!

img_5014

Pensez-y !

 

a635d6f5c505bdac72a4bf4128ba6bcc

 

NB : Pour ceux qui sont intéressés vous pouvez aussi les envoyer à Coupe d’éclat ,en Belgique (ils acceptent les mèches à partir de 20cm et également les cheveux colorés s’ils ne sont pas trop abîmés : demandez conseil à votre coiffeur) et à la société canadienne du cancer (qui accepte à partir de 20cm également mais cheveux naturels uniquement)

 

5 astuces pour réduire ses déchets dans sa salle de bain.

De plus en plus j’essaie de changer mes habitudes pour consommer mieux et essayer de produire moins de déchets à la maison. J’ai commencé par ma salle de bain. Voici ce que je vous conseille (pour le moment) :

  • Réaliser son propre déodorant (naturel, sans aluminium, sans odeur étrange…) grâce à cette recette par exemple.
  • Eliminer les gels douches en passant au bloc de savon (de Marseille, d’Alep…)
  • Pour les nenettes : passer à la CUP ! Non seulement vous ferez moins de déchets mais en plus vous ferez des économies de fou!
  • Eliminer les cotons tiges et passer à l’oriculi ou moins chic : cure-oreille
  • Remplacer ses carrés de coton que ça soit pour bébé ou maman par des pads de tissu lavables

Il y a des dizaines et des dizaines d’autres idées pour y arriver mais j’y vais petit à petit, à mon rythme et surtout en choisissant bien pour que ça nous facilite la vie!

 

Du savon d’Alep sur ma peau, dans mes cheveux et dans mon lave-linge!

ori-savon-d-alep-34

Ca va faire bientôt un mois que nous avons adopté un nouveau produit dans notre salle de bain : le savon d’Alep!

Uniquement composé d’huile d’olive, d’huile de baies de lauriers, d’un chouia de soude et d’eau, ce savon est vraiment magique pour la peau! Il est recommandé entre autre pour les problèmes d’acné, d’eczema, de peau grasse, de psoriasis, points noirs… MAIS CE N’EST PAS TOUT! Il serait également parfait en shampoing solide!

Les adeptes du no-poo l’utilisent comme anti-pelliculaire et pour rééquilibré un cuir chevelu qui régraisse trop rapidement. Certaines personnes l’utilisent même en mousse à raser, en anti-mites dans les placards et (j’y reviendrais sûrement dans quelques mois) en tant que LESSIVE!

En bref, ce savon a été inventé pour moi! Merci mes amis Syriens!

Peu coûteux, il dur apparemment très longtemps (j’ai acheté le mien il y a donc 1mois, je vous dirai en combien de temps on l’a épuisé, en l’utilisant à trois, car oui, il convient pour TOUTE la famille, même pour bébé!).

*Enfin je dis ça mais, attention tout de même à l’essayer sur une petite durée afin de voir qu’il ne vous assèche pas trop la peau. Il a beau être naturel, il ne vous conviendra peut-être pas à vous! *

Tout ça pour dire que je suis conquise pour le côté soin du corps du savon d’Alep et que pour ça, je vais faire l’expérience capillaire, dans le but de supprimer les shampoings industriels qui ne me font vraiment pas de bien…

Pour les intéressés qui n’ont aucune idée de comment utiliser un shampoing solide :

Il vous suffit d’humidifier votre savon, de le frotter sur vos mains afin de prélever de la matière, et de masser votre cuir chevelu avec. Alors bien évidemment, le savon d’Alep ne vous donnera pas d’effet moussant, si c’est ce que vous recherchez dans un shampoing, laissez tomber…

Une fois votre cuir chevelu bien nettoyé, vous pourrez vous rincer normalement ou en ajoutant un ou deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre à votre eau de rincage (douceur, brillance et cuir chevelu assainit).

(Je le conserve dans une boîte en plastique pour qu’il reste à l’abri de l’humidité)

Je vous dis à très bientôt pour un bilan capillaire (que j’intégrerai à ma nouvelle routine à huile de coco) et ménager (quand j’aurais trouvé le temps de tester des recettes de lessive)!

 

 

 

 

 

 

DIY : la recette de mon nouveau déodorant/crème maison.

13568835_10154131081050590_7101859896746349559_o

Ingrédients :

  • 100 g. [ 1/2 cup ] d’huile de noix de coco
  • 60 g. [ 1/4 cup ] de bicarbonate de soude (ultra fin)
  • 40 g. de fécule [ 1/4 cup ]
  • Si vous le souhaitez : 10 gouttes d’huile essentielle de palmarosa (ou menthe poivrée selon vos envies)

Préparation :

  • Faire fondre l’huile de coco au bain marie
  • La verser dans un pot (j’ai récupéré un vieux pot de crème car je n’avais que ça sous la main,mais le prochain je le mettrai dans un petit pot en verre)
  • Ajouter en plusieurs fois le bicarbonate et la fécule en remuant avec une fourchette jusqu’à obtenir une texture bien homogène
  • Ajouter l’huile essentielle
  • Laisser le produit “prendre” au frigo

Petite idée : vous pouvez aussi en faire un déo solide en utilisant des moules en silicone, ou vous procurer un flacon “stick” sur Amazon par exemple!

Vous pouvez conserver ce produit dans votre salle de bain s’il n’y fait pas plus de 20 degrés (au delà, l’huile de coco va se liquéfier) ou dans votre frigo tout simplement.

Et voilà!

En 5min à peine vous aurez un super déo naturel, qui ne contient pas d’aluminium ou autre substance chimique et nocive pour votre jolie peau des dessous de bras!

Je l’ai testé sans ajout d’huile essentielle pour l’instant. L’odeur de coco n’est pas forte(il faut vraiment avoir le nez collé à l’aisselle pour le détecter). A appliquer très légèrement avec vos petits doigts, une fois le matin avant de partir travailler. Je vous assure une journée sans odeur désagréables! Testé et approuvé par l’Homme et par moi-même!

 

Expérience capillaire : résultat après 3 soins.

La semaine dernière j’ai fait le test d’appliquer de l’huile de coco 100% vierge sur mon cuir chevelu et sur ma crinière.Comme je vous l’ai dit dans mon article ( De l’huile de coco dans mes cheveux ), j’ai été conquise! Tellement qu’entre temps, l’Homme a également essayé… Et… On a été bluffé! Il n’a plus de noeuds dans ses beaux cheveux bouclés, qui sont de nouveaux brillants et soyeux! Et la cerise sur le gâteau, la surprise vraiment inattendue : il n’a plus de cloques sur les mains! Il avait les mains vraiment sèches et n’est pas du genre à s’appliquer des crèmes hydratantes… Il a essayé l’huile de coco jeudi et dimanche il me dit que ses cloques ont disparues! Je n’ai rien d’autre à ajouter… #produitmiracle !

J’ai eu pas mal de réactions sur mon premier article, vous m’avez semblé intéressés. Du coup, pour vous, je me lance dans une expérience à long terme pour vous montrer les résultats, qu’on découvrira ensemble, au fur et à mesure des articles.

Lundi 20/06/2016 : je me refais un soin (toujours le même procédé : je prélève de l’huile, je fais chauffer entre mes mains, j’applique en massant mon cuir chevelu puis j’en mets un peu partout jusqu’au bout de mes pointes)

J’ai laissé poser 1/2 journée (pour ne pas être embêtée je me fais une queue de cheval haute, une tresse et j’attache le tout en chignon… Oui… Il faut au moins ça pour ne pas être embêté par ma crinière!)

Résultat : de mardi à jeudi, une vraie sensation de cheveux propres (ils ont commencé à peine à regraisser à la racine le vendredi. D’habitude si je lavais mes cheveux le lundi, dès le jeudi matin j’étais “obligée” de les relaver…). Je remarque également que je n’ai plus une seule pellicule! Alors que ces derniers mois c’était la cata à ce niveau là… Aucune sensation de gratouillis non plus. C’est sûr je continue l’expérience!

Le vendredi 25 : Je refais un soin le soir cette fois-ci, que je laisse poser toute la nuit. Le lendemain matin mes cheveux se sont imprégnés de presque tout le produit! Je n’ai aucune difficulté à les rincer. Je laisse sécher mes cheveux tranquillement…

Résultat : J’aime! J’ai l’impression de sortir de chez le coiffeur : mes cheveux ont du volume sans avoir de frisottis. Toujours pas de pellicule à l’horizon!

Je vais essayer de continuer ce soin une fois par semaine, en laissant poser une nuit.Rdv dans un mois pour voir si ma choucha est devenue encore plus belle et si j’aime toujours autant l’huile de coco 😉

En attendant je vous montre ma touffe capillaire. Je trouve que c’est pas mal pour quelqu’un qui n’est pas allé chez le coiffeur depuis 2ans et qui avait les pointes complétement brûlées, n’est-ce pas?

 

PS : Pour ceux qui sont tentés, vous pouvez utiliser l’huile de coco de 1000 et une façon! Je vous ai trouvé un petit listing avec 50 manières de l’utiliser , c’est plutôt pas mal inspirant! N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous aussi vous l’utilisez et de quelle façon!

 

De l’huile de coco dans mes cheveux!

Depuis environ 2ans, j’ai un soucis capillaire assez bête mais très désagréable : des plaques rouges sur le cuir chevelu… S’il n’y avait que ça, je m’en ficherais, mais ces vilaines : elles gratouillent, c’est affreux! Ca s’en va et ça revient (c’est fait de tous petits rien… lalala) c’est assez insupportable car imprévisible… J’ai été voir médecin généraliste, dermato…Tous m’ont conseillés la même chose : des produits à base de cortisone… BAAAAH CACAAAAAAA! J’aime pô ça du tout… J’ai donc fais (encore une fois) des petites recherches sur les Internets et, TADAAAA : j’ai découvert que l’huile de coco (vierge) faisait des miracles pour les cheveux ET pour le cuir chevelu comme le mien, atteint de pso, poso… Mince…J’oublie toujours… Bref du truc qui te donne envie de t’arracher la tête!

Etant une fan de coco en général, l’odeur me plait (ça sent les vacances),en sauce dans un plat, en jus (directement dans la noix miammm), en copeaux… Je me suis dit GO!

Australie 2ème Mois Cairns (253)

Je me suis donc trouvée un pot de 860ml en spécial à 16.90$ : au rayon des huiles de cuisson à Rachel Berry… Je peux vous dire que ça fait bizarre de lire une étiquette “Parfait pour les sautés, les pâtisseries ou pour tartiner. S’utilise à une température allant jusqu’à 175°. Aussi excellent pour les soins du corps” Oui oui! Et vous l’aurez constaté, contrairement à d’autres produits capillaires de grandes marques, l’huile de coco ne coûte QUEUDAL (en tout cas ici à Montréal)!

IMGP0459

Mes amis… Prenez soin de vous et de votre porte-monnaie en même temps! C’est possible 😉

J’ai essayé de me faire un premier soin en début de semaine : je me suis badigonnée le crâne et j’en ai profité pour étaler ce qui restait sur mes mains, sur mes pointes, victimes de brûlure à la décoloration chimique…(Et oui…qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour avoir des cheveux rouges passion…)

J’ai laissé poser toute une matinée (je vous conseille de porter un vieux t-shirt histoire de ne pas tâcher une de vos pièces préférées). Niveau odeur, c’est quitte ou double : personnellement j’adore! Niveau rinçage : c’est tellement gras qu’il faut s’y prendre à plusieurs fois et bien frotter le cuir chevelu afin de ne plus avoir cette sensation collante.

Une fois les cheveux bien lavés, j’ai laissé sécher à l’air libre (je n’utilise plus de sèche-cheveux depuis un moment, sauf en hiver quand il fait -30 bien-sûr…). Je remarque que :

  • ma tête ne me gratte PAS DU TOUT! (même à J+3 après le soin)
  • mes pointes brulées sont …douces…! WOW! Je pensais qu’elles étaient mortes!
  • bon… on a l’impression (visuellement) que mes cheveux sont encore un peu graisseux mais dès le lendemain l’effet a complétement disparu. On dirait que mes cheveux ont absorbé tout ce qu’il restait de produit!
  • à j+1 après le soin, les cheveux paraîssent vraiment brillants et soyeux!

C’est décidé : l’huile de coco va faire partie de ma routine capillaire! Je pense n’utiliser que ça sur mes cheveux sur un mois et vous faire des petites photos pour voir le changement “avant vs après l’huile de coco”

A tout bientôt pour des news photographiques de cette expérience..!

LimeCrime Make Up

12716944_1661962580722792_1261628809_n(1).jpg

Aujourd’hui je partage avec vous un (très) petit billet rempli d’amour, de licornes et de paillettes!

J’ai testé pour mon joli coquelicot , Meyonie, des cosmétiques de la marque américaine Lime Crime.

Je ne vous en dis pas plus, je vous invite à aller lire son article directement sur son blog : JUSTE ICI !

12677638_1684285515165989_2010963315_n.jpg