Quand acheter sa première paire de chaussures?

img_6789

Il y a quelque jours, j’étais à la recherche d’une paire pour mon 2ans. Je farfouillais dans une boutique lorsque j’ai entendu une maman demander conseil à une vendeuse : « Ma fille commence à se mettre debout et à marcher quand on lui tient les mains, quel genre de chaussures dois-je lui acheter? Je pensais à des semelles souples comme ça? ». Ce à quoi la vendeuse a répondu une phrase qui me hérisse le poil, encore maintenant… : « Ah non, surtout pas de semelles souples! Et puis il lui faut une chaussure haute qui lui maintienne bien la cheville! »

Alors là… J’ai eu envie de crier NON NON NON et NON!

*Heureusement la maman ne l’a pas écouté : elle l’a gentiment remercié et s’est fait la malle*

Tant qu’un bébé ne marche pas seul,sans aucun appui, il n’est pas nécessaire d’acheter de chaussures… Plus vous le laisserez pieds nus ou en chaussettes, mieux il ressentira le sol ( les bébés ont les pieds plats ), se musclera pieds/chevilles, il trouvera plus facilement son équilibre et apprendra à se stabiliser tout seul.

Si ça peut vous rassurer, au début j’ai fait aussi cette erreur. Je vous raconte comment ça s’est passé:

Bibou a été (trop) rapide dans l’apprentissage de la marche : à 6mois il se mettait debout dans son lit, à 7mois il se déplaçait en prenant appui sur les meubles, à 8mois il faisait des tests d’équilibre tout seul puis à 9mois, il a fait ses premiers pas… Jusqu’ici tout allait bien, je savais qu’il était inutile de lui mettre des poids aux pieds tant qu’il ne les utilisait pas « vraiment ». Ensuite, lorsqu’il a fait plus de 5pas, j’ai de suite été lui acheter une paire de baskets à semelles souples pour les rares fois où il voulait se dégourdir lorsque nous étions dehors. Rapidement il a été très confiant et à 10mois il pouvait passer la moitié de sa journée debout sur ses gambettes. C’est LA que je me suis faite avoir par les grandes marques et les pubs que l’ont voit partout depuis des années : j’ai acheté une paire de Kickers… Très heureuse, je lui enfile et je me dis : Yeyyy super! J’ai respecté tous les conseils qu’on entend depuis toujours. Sauf qu’en regardant Bibou (essayer de) marcher avec ces chaussures aux pieds, j’ai eu un gros pincement au coeur : lui qui marchait déjà pas mal et qui était si confiant, s’est retrouvé à marcher comme un cowboy… J’avais l’impression qu’il ne pouvait pas plier ni les chevilles ni les genous. Résultat, après 10min passées au parc avec ses fameuses bottines Kickers, je m’en suis séparée… On est passé à une super paire de sandales Geox à semelles souples (la chaussure se pliait facilement entre nos mains). C’était le jour et la nuit!

Bref tout ça pour dire que :

1- NON, ce n’est pas parce qu’un vendeur vous dit « il faut faire ci, il faut faire ça » qu’il a raison. Prenez le temps de réfléchir et de voir si bébé est à l’aise lorsqu’il a les chaussures aux pieds : je prends toujours 5-10min pour laisser E. marcher (voire même courir ou sauter) dans la boutique pour être sûre qu’il se sente bien dedans.

2- Vous n’êtes pas un hippie ou un crevard si vous n’achetez pas de chaussures à votre enfant avant qu’il sache marcher. Vous êtes respectueux de son développement.

3- Si vous tenez absolument à lui mettre quelque chose aux pieds (parce qu’il fait froid ou que vous trouvez ça joli) je vous conseille de vous diriger vers des marques comme Robeez qui font des modèles de chaussons et chaussures souples pour bébés VRAIMENT canons et pour le coup SUPER adapté à l’apprentissage de la marche.

[EDIT] J’ai trouvé une marque canadienne de chaussons équivalent à Robeez mais un chouïa. Il s’agit de Shoeszoo . C’est un chouïa moins cher et ils proposent un choix vraiment impressionnant de motifs, ainsi que de matière, mais surtout : ils vont jusqu’au 7-8ans (contrairement à Robeez qui propose très peu de modèle allant jusqu’au 2-3ans). Les matières sont vraiment top, les finitions supers jolies! Bref je suis conquise ❤

E. a choisi un modèle COCHON vraiment cool : la différence de couleur lui permet de reconnaître plus facilement son pied droit et son pied gauche!

chaussons-vache

4- LIBERONS NOS PIEDS!

imgp7578

imgp6993

Publicités

Ma sélection de films et documentaires autour de la grossesse et de bébé.

imgp36421

Voici une petite sélection de « choses » à voir absolument, autour de la grossesse, de la naissance, de bébé, de l’éducation… Que vous soyez déjà parents ou non, ce sont des films vraiment beaux et intéressants qui m’ont beaucoup plu, fait rire ou étonné ! Foncez! En espérant que ça vous plaise également ^_^

Films :

Le prénom, Alexandre De La Patellière et Matthieu Delaporte

Away we go, Sam Mendes

Un heureux évènement, Rémi Bezançon

Documentaires :

Bébés, Thomas Balmès

The beginning of life, Estela Renner (dispo sur Netflix)

Le premier cri, Gilles de Maistre (dispo sur Youtube)

The kids menu, Kurt Engfehr (dispo sur Netflix)

Si j’aurais su…Je serais né en Suède, Marion Cuerq (sur les châtiments corporels)

Entre leurs mains, émission (sur les accouchements à domicile)

Le masque que tu portes, Jennifer Siebel Newsom (dispo sur Netflix

 

Pâte à sel colorée 100% naturelle.

Ingrédients :

  • 2 verres de farine
  • 1 verre de sel fin
  • 1 verre d’eau tiède
  • des épices : safran (jaune), paprika (orangée), piment (rouge)

Préparation :

  • mélanger la farine, le sel et les épices
  • ajouter l’eau
  • mélanger jusqu’à obtenir une pâte souple qui ne colle pas aux doigts

Astuces :

Si elle est collante ajouter de la farine/ si elle est trop friable : ajouter un peu d’eau.

Les épices peuvent être remplacée par des colorants alimentaires que vous mettrez dans l’eau tiède directement.

Si vous souhaitez parfumer votre pâte, vous pouvez y mettre une goutte d’huile essentielle ou d’extrait de vanille.

FullSizeRender (6)

Ma biblio « Parenting » éducation positive/CNV/alimentation/éveil…

Les lois naturelles de l’enfant, Céline Alvarez

Il n’y a pas de parent parfait, Isabelle Filliozat

J’ai tout essayé, Isabelle Filliozat

La science au service des parents, Margot Sunderland

Tout se joue avant 6 ans, Fitzhugh Dodson

Elever son enfant, Docteur Marcel Rufo

Bien nourrir bébé de 0 à 3 ans, Jacqueline Rossant-Lumbroso

100 postures de yoga avec mon bébé, Sophie Dumoutet

Un sommeil paisible et sans pleurs, Elizabeth Pantley

 

Wishlist :

La CNV au quotidien, Marshall B Rosenberg

Calme et attentif comme une grenouille, Eline Snel

Au coeur des émotions, Isabelle Filliozat

Pour une enfance heureuse, Catherine Gueguen

Parents efficaces, Thomas Gordon

100 activités Montessori 2-6ans, Eve Hermann

 

La diversification alimentaire, comment faire…?

Avoir un bébé, c’est cool, c’est mignon, c’est que du bonheur… C’est celàààà oui…! Surtout quand il doit commencer à manger des solides et que vous n’y connaissez rien…

Je me suis penchée sur la question et voici ce que j’en pense :

La diversification étant conseillée entre 4 et 6 mois : pas avant 6mois si bébé est allaité exclusivement (selon l’OMS), dès 4mois s’il a du RGO, des régurgitations, s’il se lasse de son lait…bref vous l’aurez compris chaque bébé est différent donc chaque diversification l’est aussi!!

Déjà le premier conseil que je vous donnerai, c’est de poser la question à votre médecin/pédiatre traitant.

D’écouter votre enfant : s’il louche sur vos couverts et vos assiettes à chaque repas, en ouvrant sa bouche et en bavant… Je pense que LA vous pouvez songer à commencer.

De vous écouter vous aussi : si vous êtes stressés car vous n’êtes pas prêts, ça risque de poser problème…

Une fois que tout le monde se sent opé, ne vous lancez pas sans réfléchir. Il va falloir y aller étape par étape. De notre côté, le livre Bien nourrir son bébé de 0 à 3 ans nous a énormement aidé/appris. J’utilisais ce livre pour réaliser des recettes à ma petite paupiette que je gardais, ça a été une révélation. Depuis je l’offre en guise de cadeau de babyshower/naissance à mes proches 🙂 ! Je le trouve vraiment complet, très instructif et son prix (20-30eu) est au final bien amorti puisqu’il propose des recettes/conseils jusqu’aux 3ans de bébé!

Pour ceux qui ont un plus petit budget, le site Cubes et petits pois , est une vraie mine d’or! Vous y trouverez de tout, gratuitement! Si vous avez des doutes sur l’intégration d’un aliment, si vous êtes en manque d’inspiration pour les petits pots… Allez-y!

Personnellement, j’avais vraiment hâte de commencer, car je trouvais qu’Ezra se lassait de son lait (qui, avouons-le, sentait les pieds de poisson pourri…) et qu’il regurgitait énormement (presque à chaque biberon). J’ai tout de même pris sur moi et attendu la visite des 4 mois de son médecin traitant (qui a eu lieu à ses 4 mois et 15jours), qui en nous reçevant nous dit : « alors, la divers?quoi? vous n’avez pas commencé? » Hiiiiiiiiiiii! Je me suis empressée d’aller au marcher et de faire le plein de légumes : car oui, on nous a conseillé de commencer par les légumes, et je préférais ça aussi car j’avais peur qu’il n’aime pas le salé, si on intégrait les fruits/le sucré en premier.

Voici ma petite liste des premiers légumes de Bibou :

  • carotte
  • patate douce
  • panais
  • courges

(en gros tous les légumes doux, jaunes, oranges…les légumes verts viendront plus tard)

ASTUCE : gardez l’eau de cuisson des légumes et utiliser là pour faire un bib!

Je donnais l’équivalent de 2-3 cuillères d’un légume le midi, pendant trois jours AU MOINS (pour vérifier qu’il n’y soit pas allergique), puis je changeais de légume 2-3cuillères pendant 3jours etc… et ce pendant 15jours! Après quoi, j’ai intégré les fruits au goûter.

Quelques idées de fruits autorisés en début de diversification :

  • pomme
  • poire
  • pêche
  • banane

[Vous pouvez également intégrer les céréales à partir de 4 mois (pour certaines marques). Certains vous diront que c’est inutile et que ça ne sert qu’à gaver les enfants pour qu’ils dorment la nuit… Si vous voulez vraiment lui en donner, essayer plutôt dans le bib du matin : vous aurez toute la journée pour voir comment il le digère ]

Personnellement ça me tenait à coeur de préparer moi-même ses petits pots. Et pour éviter de préparer tout à la dernière minute et pour éviter au maximum le gâchis : je cuisinais 1-2h le week-end et je congelais mes préparations dans des bacs à glaçons! Il me suffisait de décongeler un glaçon pour chaque repas/goûter : au début c’est LARGEMENT SUFFISANT! En ce qui concerne les machines, on nous a offert un Babycook : c’est vraiment génial! Je recommande.

!Bébé trouvera son rythme et augmentera les doses au fur et à mesure!

!N’oubliez pas que le lait continue d’être l’aliment prioritaire pour votre enfant jusqu’à 1 an : continuez de lui proposer son biberon habituel après avoir mangé. Il réduira les quantités de lait au fur et à mesure qu’il mangera plus de solide!

En ce qui concerne les chaises hautes : je vous déconseille de mettre bébé dedans avant qu’il sache tenir assis. Pour les premières bouchées de Bibou, l’un le mettait sur ses genoux, l’autre lui donnait la cuillère, ou je le mettais dans son transat tout simplement.

 

Vous verrez que plus bébé mangera et plus il sera attiré par son assiette, il aura envie d’y mettre les mains! LAISSEZ-LE FAIRE! C’est en tripatouillant et en malaxant que bébé découvre aussi la nourriture. L’apprentissage ne se fait pas que par le goût mais aussi par l’odorat, le toucher, la vue… Si vous êtes vraiment maniaque, n’hésitez pas à lui mettre un tablier en plastique (vous savez ceux qu’on utilise pour la peinture), le mettre en couche tout simplement, et mettre un drap ou une nappe en dessous de la table/chaise où vous êtes installés 🙂 Je vous promets : plus vous laisserez faire et moins vous aurez de soucis d’assiettes qui voltigent ou de pluie de boulettes de purée catapultées plus tard.

Une chose encore, surtout ne forcez pas bébé à manger! Si vous voyez qu’il refuse d’ouvrir la bouche, n’insistez pas et proposez lui le lendemain ou le surlendemain, voire une semaine après! Il faut garder en tête que bébé ne se laissera jamais mourir de faim et que la découverte des aliments doit se faire dans la joie et dans la bonne humeur. Le repas est un moment d’échange et de bonheur à instaurer dès le début.

Voilà, je crois que j’ai fait le tour de notre superbe expérience culinaire avec Bibou 🙂

Et pour vous, ça s’est passé comment?? 🙂

 

 

Conseils : prendre l’avion avec bébé

Bibou,3 ans, a déjà pris l’avion 6 fois… Paris-Montréal ,6 fois 5,502 km, soit 330012km exactement! Mon ptit globetrotteur ^_^

On a fait le premier trajet le jour de ses 6mois avec l’Homme, et honnêtement il n’y a vu que du feu. Le deuxième, à 18mois, a été un peu plus compliqué car j’étais seule. Compliqué dans le sens où je n’ai pas (du tout) pu dormir dans l’avion (merci les gens qui parlent fort pendant les vols de NUIT…) et que j’ai dû tout porter seule. Sinon en soit, le voyage s’est super bien passé. Bibou a été sage comme une image, a fait du charme à sa voisine… Idem pour le troisème voyage, juste avant ses trois ans. Sage comme une image, à essayer de divertir le bébé qui pleurait à côté de nous. A chanter à l’atterrisage « on va retrouver papa, on va retrouver papa ». AU TOP^^

Pour que tout se passe au mieux, il suffit d’être un minimum organisé :

  • Choses à avoir absolument en cabine : les liquides sont acceptés pour BB jusqu’à 2ans (biberons, bouteille d’eau…)! Attendez vous juste à passer un peu plus de temps au passage des douanes : ils vont prendre le temps de scanner toutes vos bouteilles. Prévoir des repas dans une boîte étanche car même si la compagnie vous offre des « repas équilibrés et adaptés selon l’âge de bébé », on ne sait jamais…Par exemple, qu’on oublie de vous le donner alors que vous le réclamez plusieurs fois en montant à bord… Honnêtement on ne m’y reprendra pas je préfère me charger un peu plus et être sûre que Bibou mangera correctement…), collations, un petit tapis de change ou une serviette (pour ne pas l’allonger directement sur le plan à langer de l’avion), un ou deux changes (2 de préférences pour les tous petits), un doudou. Doliprane/Tylenol au cas où BB ne supporte vraiment pas la pression, un thermomètre.

 

  • Bon à savoir : la succion aide VRAIMENT beaucoup à supporter les changements de pression au décollage/à l’atterrissage, si bébé est allaité, n’hésitez pas à le mettre au sein +++, s’il est adepte de la tétine proposez lui, ça marche aussi avec un biberon de lait ou d’eau, peu importe. Un petit massage symétrique, avec vos index au niveau du tragus et de la naissance de la mâchoir peut également aider à déboucher les oreilles.

 

  • Les poussettes cannes sont autorisées à bord, sinon vous pouvez toujours garder votre grosse poussette avec la coque jusqu’aux pieds de l’avion : elle sera envoyée en soute au dernier moment (c’est ce qu’on a fait pour le premier vol lorsque Bibou avait à peine 6 mois, c’était bien pratique).

 

  • Prévoir une écharpe ou un porte-bébé : si jamais BB se lasse de la poussette, pour se déplacer facilement dans l’aéroport.

 

  • En fonction de l’âge/poids de BB vous pouvez faire la demande d’un hamac ou petit lit. En l’occurence chez Air France, il ne faut pas dépasser les 10kgs si on veut fermer la housse de sécurité… Je peux vous dire qu’avec les 12kgs de Bibou, ça débordait un peu… Pour être sûr d’en obtenir un n’hésitez pas à appeler et confirmer la réservation avant le jour du départ.

FullSizeRender (4)

  • Pour pouvoir circuler librement avec BB (que ce soit pour se dégourdir les jambes, le bercer, aller le changer tranquillement sans avoir peur de déranger son voisin) mieux vaut une place côté couloir! Pour celà n’hésitez pas à en faire la demande lors de l’enregistrement! Même si vous avez déjà une place attitrée sur votre tiquet éléctronique, on peut toujours la changer avant d’obtenir la carte d’embarquement.

 

  • Si BB a tendance à avoir le mal des transports, prévoir un peu d’homéopathie 30 min à 1h avant le décollage : des petites granules de Cocculus indicus en 9CH à diluer dans de l’eau si BB n’a pas l’habitude d’en prendre, sinon sous la langue. Cocculine à partir de 18mois. Les sirops et autres traitements sont généralement à prendre à partir de 2ans seulement. N’hésitez pas à prendre un ou deux petits sacs plastiques afin d’y glisser les affaires sales en cas d’accident. Mon astuce : mettre un bavoir bien absorbant voire un bavoir en plastique, juste au cas où 🙂

 

  • En fonction de l’âge de BB n’hésitez pas à prévoir deux trois choses pour l’occuper : livres, de quoi dessiner/colorier (un petit carnet et une petite trousse), des stickers, une ou deux figurines… De mon côté c’est surtout l’écran qui l’a le plus occupé… Même si je ne suis pas fan du tout de l’utilisation des écrans avant un certain âge (mais ça, c’est un autre débat). Merci à Comptines TV!

IMG_0316

 

  • Pour les mamans (ou les papas) voyageant seul, n’hésitez pas à apporter avec vous une ou deux photos du « parent manquant ». Bibou a adoré avoir des photos de son papa : je lui laissais à disposition à chaque coucher (sieste ou nuit), il lui faisait des bisous avant de s’endormir ^_^ . Ca a été très rassurant, autant pour Bibou que pour Papa ( qui avait peur d’être oublié… ❤ )

 

Celà peut paraître compliqué de voyager avec un Ptit Bout mais honnêtement si je l’ai fait, vous pouvez le faire 😉

Au final, le plus difficile a été le décalage horaire. Dernier petit conseil d’ailleurs, à ce sujet : laissez faire bébé à son rythme, il se remettra tranquillement en qq jours ( en 48h tout allait mieux dans le sens Montréal-Paris, 7 à 10 jours dans le sens inverse… Il paraît que c’est plus difficile dans ce sens ).

En espérant que ce petit billet vous sera utile.

Bon vent!

 

C’est prévu pour quand?

11377267_1640006556214036_2846129784885767150_n.jpg« C’est prévu pour quand? C’est une fille ou un garçon? »

Ce genre de questions, tu y auras droit jusqu’au jour de l’accouchement… Pour éviter que ça devienne lourdingue et répétitif, pourquoi pas prendre les devants et en faire un jeu grâce au site : C’est prévu pour quand?

Une superbe idée, vraiment rigolote pour l’annonce. Il vous suffit de vous créer une fiche et d’inviter vos proches à y participer. Ils devront faire des pronostics sur votre futur bibou : le sexe, la date d’arrivée, la taille, le poids… Celui qui s’approchera le plus de la réalité sera désigné comme étant le gagnant!

En plus de vous permettre de passer un bon moment avec vos amis et votre famille, le site vous fait découvrir régulièrement des petites entreprises très sympatiques comme par exemple des photographes comme Grain de folie, des jolies box à thèmes comme Envouthé… Même Rocka Wooly y a été présenté pendant un moment ! 12331377_1677338562513382_1076280585_n(1).jpg

Alors n’hésitez pas, si vous avez une annonce à faire, si vous avez des amis qui préparent l’arrivée d’un bibou, ou tout simplement si vous voulez découvrir des nouveautés de temps en temps, allez jeter un coup d’oeil sur leur site ou sur leur page Facebook ou Instagram !

 

Fins de pelotes : Tapis de pompons

L’année dernière en trainant sur Pinterest , je cherchais des idées pour utiliser mes fins de pelotes car je DETESTE le gâchis! Je suis tombée en amour sur des tapis en pompons…

QUELLE BELLE IDEE ❤

J’avais justement un tapis en forme de nuage ( de chez Verbaudet ), que je voulais customiser. (Pour ceux qui n’ont pas de tapis à customiser, vous pouvez trouver en magasin de loisirs créatifs, des grilles de canevas en plastique : très pratique pour y enfiler les pompons!)

Je regarde dans mon sac de fins de pelotes : une majorité de bleu et de gris… Parfait! Je me lance…

Un pompon par ci, un pompon par là… Je commence à avoir mal aux doigts… Faire ses pompons soit même avec un bout de carton, c’est rigolo mais c’est long et douloureux… Vite, il me faut un pompon maker !

Je cours dans la superbe boutique Effiloché sur St Hubert, et je choisis un kit avec deux tailles : un grand et un moyen, pour 12$ environ. J’ai découvert quelques mois plus tard que Walmart en proposait également à 7$ et qq… Juste ici si ça vous intéresse. Pour les frenchy, Phildar en propose une version magnétique que j’ai bien envie de tester un de ces jours… Plus tard, plus tard…!

Certains pourraient croire que c’est inutile, mais en toute objectivité, si vous êtes fan de pompons, c’est un indispensable! Gain de temps assuré, et en prime des pompons vraiment jolis et bien fournis.

J’arrête de parler et je vous montre de suite un aperçu …

J’ai de nouveau des fins de pelotes qui iront très bien sur le tapis : je ferais une update dès que j’aurais avancé ^_^

Vous aussi, ne laissez plus trainer vos fins de pelotes dans vos placards ! Réalisez un tapis de pompons et n’hésitez pas à me montrer le résultat!

 

 

OOTD #2 : Rocka Baby

Clairement inspirée par le début des années 50 et la tendance Rockabilly, j’ai eu envie de créer un petit bandana tricoté : pratique (pour éponger la bave de bébé qui fait ses dents ou garder son petit cou au chaud), joli, simple… Bref un accessoire comme je les aime! Porté sur une petite chemise en jean, un blouson Teddy, avec un pantalon chino un peu retroussé, et si vraiment vous êtes à fond, une petite paire de converse ou de doc, et là BIM! Top classefashioncasual! Bébé aura trop la côte à la garderie!

Ps : Non… Je ne suis pas sponsorisée par la marque suédoise de ptits trucs qui croustillent… Hélas…

12716511_1689440117965423_1609391019_n(1).jpg

11328292_1621102941471176_182795209_n.jpg

Bonnet chat

IMGP0395

J’ai toujours eu un faible pour les kawaieries… Je l’avoue… Ce qui fait que lorsque j’ai découvert sur internet des modèles de bonnet CHAT, j’ai de suite essayé! Affreusement mignon et original à la fois, il me le fallait pour le trousseau de naissance de Bibou.

Après plusieurs essais et plusieurs recherches, j’ai bidouillé et obtenu un modèle qui me plaisait vraiment. Attention, le voici, le voilà!

Pour une taille 3-6 mois environ, il vous faut : un fil qui se tricote en 3.5mm et une paire d’aiguilles 3.5mm ( j’ai pris la Partner 3,5 de Phildar )

  • Monter 37 mailles
  • Tricoter en côtes 1*1 (en alternant point endroit puis point envers) sur 2cm
  • Continuer au point mousse jusqu’à obtenir 26cm au total
  • Tricoter en côtés 1*1 sur 2cm
  • Rabattre les mailles
  • Une fois terminé, vous obtenez un rectangle. Rien à voir avec un bonnet chat me direz-vous… Mais si, faites-moi confiance! Replier le rectangle en deux puis coudre des deux côtés. Voilà ! C’est terminé! Les oreilles prendront forment naturellement une fois la tête de bébé dedans. Si vous n’avez pas bébé à porté de main, vous pouvez faire le test en gonflant un ballon ( sachant que le tour de tête d’un bébé de 3-6mois est d’environ 40 à 44cm )

* Chuchote : pour une taille 0-3mois essayez plutôt 34 mailles environ sur 24 cm de longueur TOTALE

Personnellement ce modèle SIMPLISSIME à réaliser me fait toujours autant craquer…

J’en ai refait en taille 12, 18 mois avec des laines plus ou moins épaisses, de toutes les couleurs… Bref je ne m’en lasse pas! Et je me demande même si je ne vais pas en faire un en taille adulte… Hummm CAP!

IMG_1606.JPG

IMGP7571.JPG