Corse

Après mes années BAFA, j’ai eu l’immense chance d’être la nounou de trois petites têtes blondes, pendant trois belles années. Un des meilleurs souvenirs que j’ai avec elles, c’est notre séjour en Corse dans la maison familiale. Je vous laisse découvrir le cadre dans lequel je travaillais… Trop dure la vie…

Advertisements

Australie… Oh non pas encore!

Quand j’étais jeune, riche et belle (haha) je passais mon temps à voyager. Dès que j’avais un moment, j’en profitais pour m’échapper et une de mes escapades préférées a été l’Australie! J’y suis partie 2mois1/2 seulement.. C’est passé à une vitesse folle… Sydney, Dee Why, Manly, Brisbane, Cairns, Port Douglas… Je rêve d’y retourner un jour (pour présenter Bibou à la famille) mais aussi pour visiter le sud. Et le Centre. Et l’Ouest. Et retourner au Nord. Hiiiiiiii ❤

Pour résumer et pour que vous vous rendiez bien compte : avant de m’installer à Montréal, je disais toujours à Eve (qui essayait de me faire venir la voir) ” si je dois quitter la France, ça sera pour partir vivre en Australie! Jamais au Québec, il fait trop froid! ” J’ai…Je… XD

Aujourd’hui j’ai envie de partager ce joli souvenir avec vous. En vrai je n’ai pas grand chose à dire…Les images parlent d’elles-mêmes 🙂

(Veuillez m’excuser pour la mauvaise qualité des photos… à l’époque je n’avais qu’un petit compact, frustration…)

Remerciez-moi, je vous ai épargné les photos où on saute sur la plage, où on mange une meat pie, des donuts de chez Krispy Kreme ( coeurs avec les doigts )…

Kisses Mates!

 

Conseils : prendre l’avion avec bébé

Bibou,3 ans, a déjà pris l’avion 6 fois… Paris-Montréal ,6 fois 5,502 km, soit 330012km exactement! Mon ptit globetrotteur ^_^

On a fait le premier trajet le jour de ses 6mois avec l’Homme, et honnêtement il n’y a vu que du feu. Le deuxième, à 18mois, a été un peu plus compliqué car j’étais seule. Compliqué dans le sens où je n’ai pas (du tout) pu dormir dans l’avion (merci les gens qui parlent fort pendant les vols de NUIT…) et que j’ai dû tout porter seule. Sinon en soit, le voyage s’est super bien passé. Bibou a été sage comme une image, a fait du charme à sa voisine… Idem pour le troisème voyage, juste avant ses trois ans. Sage comme une image, à essayer de divertir le bébé qui pleurait à côté de nous. A chanter à l’atterrisage “on va retrouver papa, on va retrouver papa”. AU TOP^^

Pour que tout se passe au mieux, il suffit d’être un minimum organisé :

  • Choses à avoir absolument en cabine : les liquides sont acceptés pour BB jusqu’à 2ans (biberons, bouteille d’eau…)! Attendez vous juste à passer un peu plus de temps au passage des douanes : ils vont prendre le temps de scanner toutes vos bouteilles. Prévoir des repas dans une boîte étanche car même si la compagnie vous offre des “repas équilibrés et adaptés selon l’âge de bébé”, on ne sait jamais…Par exemple, qu’on oublie de vous le donner alors que vous le réclamez plusieurs fois en montant à bord… Honnêtement on ne m’y reprendra pas je préfère me charger un peu plus et être sûre que Bibou mangera correctement…), collations, une tétine s’il est adepte (de téter aide vraiment au décollage et à l’attérissage), un petit tapis de change ou une serviette (pour ne pas l’allonger directement sur le plan à langer de l’avion), un ou deux changes (2 de préférences pour les tous petits), un doudou. Doliprane/Tylenol au cas où BB ne supporte vraiment pas la pression, un thermomètre.

 

  • Les poussettes cannes sont autorisées à bord, sinon vous pouvez toujours garder votre grosse poussette avec la coque jusqu’aux pieds de l’avion : elle sera envoyée en soute au dernier moment (c’est ce qu’on a fait pour le premier vol lorsque Bibou avait à peine 6 mois, c’était bien pratique).

 

  • Prévoir une écharpe ou un porte-bébé : si jamais BB se lasse de la poussette, pour se déplacer facilement dans l’aéroport.

 

  • En fonction de l’âge/poids de BB vous pouvez faire la demande d’un hamac ou petit lit. En l’occurence chez Air France, il ne faut pas dépasser les 10kgs si on veut fermer la housse de sécurité… Je peux vous dire qu’avec les 12kgs de Bibou, ça débordait un peu… Pour être sûr d’en obtenir un n’hésitez pas à appeler et confirmer la réservation avant le jour du départ.

FullSizeRender (4)

  • Pour pouvoir circuler librement avec BB (que ce soit pour se dégourdir les jambes, le bercer, aller le changer tranquillement sans avoir peur de déranger son voisin) mieux vaut une place côté couloir! Pour celà n’hésitez pas à en faire la demande lors de l’enregistrement! Même si vous avez déjà une place attitrée sur votre tiquet éléctronique, on peut toujours la changer avant d’obtenir la carte d’embarquement.

 

  • Si BB a tendance à avoir le mal des transports, prévoir un peu d’homéopathie 30 min à 1h avant le décollage : des petites granules de Cocculus indicus en 9CH à diluer dans de l’eau si BB n’a pas l’habitude d’en prendre, sinon sous la langue. Cocculine à partir de 18mois. Les sirops et autres traitements sont généralement à prendre à partir de 2ans seulement. N’hésitez pas à prendre un ou deux petits sacs plastiques afin d’y glisser les affaires sales en cas d’accident. Mon astuce : mettre un bavoir bien absorbant voire un bavoir en plastique, juste au cas où 🙂

 

  • En fonction de l’âge de BB n’hésitez pas à prévoir deux trois choses pour l’occuper : livres, de quoi dessiner/colorier (un petit carnet et une petite trousse), des stickers, une ou deux figurines… De mon côté c’est surtout l’écran qui l’a le plus occupé… Même si je ne suis pas fan du tout de l’utilisation des écrans avant un certain âge (mais ça, c’est un autre débat). Merci à Comptines TV!

IMG_0316

 

  • Pour les mamans (ou les papas) voyageant seul, n’hésitez pas à apporter avec vous une ou deux photos du “parent manquant”. Bibou a adoré avoir des photos de son papa : je lui laissais à disposition à chaque coucher (sieste ou nuit), il lui faisait des bisous avant de s’endormir ^_^ . Ca a été très rassurant, autant pour Bibou que pour Papa ( qui avait peur d’être oublié… ❤ )

 

Celà peut paraître compliqué de voyager avec un Ptit Bout mais honnêtement si je l’ai fait, vous pouvez le faire 😉

Au final, le plus difficile a été le décalage horaire. Dernier petit conseil d’ailleurs, à ce sujet : laissez faire bébé à son rythme, il se remettra tranquillement en qq jours ( en 48h tout allait mieux dans le sens Montréal-Paris, 7 à 10 jours dans le sens inverse… Il paraît que c’est plus difficile dans ce sens ).

En espérant que ce petit billet vous sera utile.

Bon vent!